ligne d'arrêt en amont des passages piétons

ligne d'arrêt aux passages piétons

Bonjour,

Vous pouvez tout de suite accéder auxquatre dossiers complets en cliquant sur :

La ligne d arret pour l'étude détaillée sur la ligne d'arrêt

Rapport pour la commission europeenne  pour le rapport fait à la Commission européenne

Ligne d arret accident d annemasse pour l'accident d'Adelcia (8 ans) à Annemasse : une ligne d'arrêt aurait pu l'éviter

 Suppression des repetiteurs de feu   Les répétiteurs de feu sont nocifs pour les piétons et les cyclistes car ils incitent à se rapprocher le plus possibles des feux et des passages piétons

Si vous préférez, vous pouvez prendre connaissance du résumé ci-dessous 

Résumé

L'amélioration de la sécurité des passages piétons ne constitue pas l'intégralité des gisements permettant de réduire le nombre d'accidents dont sont victimes les piétons en agglomération mais considérant que les passages piétons se situent majoritairement dans les rues les plus circulées et du fait qu'ils concentrent la traversée des piétons en des points bien définis, il est possible et en notre pouvoir, d'agir en ces points par des mesures d'aménagement et de signalisation pour améliorer la sécurité.

Les cinq principales causes d'accidents aux passages piétons,

Les principales causes d'accidents aux passages piétons, avec ou sans feux, sont :

1le véhicule qui effectue un dépassement : le danger réside dans le manque de visibilité entre le piéton qui traverse et le véhicule qui dépasse le premier véhicule arrêté trop près du passage piéton et masquant le piéton (exemples sur passage piéton en section courante : Oscan tué dans sa poussette à Strasbourg, Laurent tué à Châteauroux; exemple sur passage piéton avec feu de carrefour : Nelson tué à Marseille par une voiture de police brulant le feu rouge)

2 - l’angle mort devant un poids lourd, arrêté trop près du passage piéton, masquant de ce fait un piéton qui traverse aux feux (Claudine Pestou 71 ans tuée à  Moissac)

3 - l’hésitation, génératrice d’accident, du piéton qui craint le redémarrage brutal inopiné du véhicule arrêté trop près du passage piéton.

4les masques à la visibilité aux abords : créés par une voiture en stationnement ou par une végétation ou bac ou barrière en bord de trottoir - exemples : enfant 4 ans tué rue Curial à Paris (barrières) ; enfant 2 1/2 pourtant accompagné tué à Tours le 2-4-2015 (stationnement).

5 l'absence d'îlot refuge central empêchant de se prémunir du danger d'un véhicule qui croise ou qui double le premier véhicule arrêté.

 

La raison principale du danger est le fait que les véhicules s'arrêtent trop près du passage piéton. La solution est le traçage d'une ligne transversale très bien visible, environ à cinq mètres avant le passage piéton, indiquant le point où les véhicules s'arrêtent dans le cas où un piéton entreprend la traversée de la chaussée.

Presque tous les pays du monde on adopté depuis longtemps une telle ligne devant les passages piéton aux feux et beaucoup de pays l'ont adopté aussi pour les passages piétons hors feux (en section courante).

La recherche de sécurité milite en faveur de l'adoption urgente d'une telle ligne en France. Pour être efficace, cette ligne doit  être bien visible et bien comprise. Néanmoins, pour tenir compte de la "culture française" qui ferait craindre l'emploi d'une transversale ligne continue, une solution habile est de proposer une ligne semi-continue qui se rapproche visuellement le plus possible de la ligne continue (voir photo), c'est à dire des traits de 80 cm à 1 m espacés de 15 cm, un peu comme cela est fait en Pologne et en Croatie.

Dans les pays étrangers la largeur de la ligne varie de 40 cm à 90 cm (en Suisse), elle est le plus souvent de 50 cm, c'est cette largeur de 50 cm qui est recommandable.

Toute solution qui serait moins large que 50 cm, ou plus espacé que le module 80-15 et plus proche du passage piétons que les 5 m, serait une demi-mesure inefficace qui nous maintiendrait dans la situation et le retard dans laquelle nous sommes depuis plus de 50 ans par rapport aux autres pays

Sur cette page vous trouverez trois dossiers :

-- en cliquant sur : La ligne d arret une étude sur la ligne d'arrêt : les danger provoqués par son absence, les photos de cette ligne dans les autres pays du monde et les caractéristiques proposées pour une ligne d'arrêt en France.

-- en cliquant sur : Rapport pour la commission europeenne  vous trouverez un rapport sur ce sujet que j'ai fait pour la Commission européenne à l'attention de Mme Violeta BULC Commissaire européen aux transports et M. João. AGUIAR MACHADO Directeur Général DG MOVE et pour la Délégation interministériel à la sécurité routière à l'attention de M. Emmanuel BARBE

-- en cliquant sur Ligne d arret accident d annemasse vous trouverez des propositions pour éviter le type d'accident qui est arrivé à Annemasse : une ligne d'arrêt BIEN visible (pas une demi-mesure) à 5 m, et l'instauration de l'interdiction de dépasser à l'approche des passages piétons.

 

 

Ci-dessous 4 photos : l'une montrant un exemple étranger d'une ligne continue en Estonie, l'autre un exemple au Portugal, la troisième montrant la proposition de ligne semi-continue qui serait souhaitable pour la France, la quatième montrant les dangers de l'absence en France.

 

Estonie tallinn

Portugal

Ligne sem continue

 

éviter les confrontations directes dangereuses entre piétons et véhicules : ci-dessous

Paris cannes moto

Trois dangers

Strasbourg

Semi continues a l etranger

Erreurs du passe

Ligne continue a l etranger

50 50 vs 80 20

Robin cv

Monde

3 utilisations

Sas cyclistes

Lignes discontinues 50 50

Piece jointe details et photos