contresens sur autoroute et voies express

Encore un drame provoqué par un contresens le 27 décembre 2017 sur l'A6 : trois morts.

La principale cause est une signalisation imparfaite, tant sur la bretelle de sortie qu'on emprunte par erreur pour entrer, que sur les bretelles d'entrée insuffisamment explicites (bretelles des échangeurs ou des aires de repos). Il y a pourtant des solutions très simples, conformes aux principes de la signalisation connus des conducteurs, plutôt que de chercher des solutions abracadabrantesques qui ne répondent pas aux critères d'affordance, mais les décideurs campent aveuglément sur des positions irréfléchies.

Pour de dernier accident du 27 décembre, comme d'habitude on a vite attribué l'intrusion à contre sens à l'âge du conducteur sans connaitre les vraies raisons, on a par exemple vu un officier de gendarmerie sauter sur l'occasion pour tout de suite stigmatiser les "personnes âgées" et pourtant :

1 - on peut difficilement dire que 68 ans est une personne âgée : on rêve !

2 - en fait on a su très vite que la raison principale est que ce conducteur était alcoolisé et drogué, qu'il est interdit de séjour aux USA pour diverses raisons.

3 - la signalisation imparfaite est la première raison des prises à contre sens et les gestionnaires DOIVENT réaliser une signalisation que 100 % des conducteurs doivent comprendre, y compris les alcoolisé, les drogués, les inhabitués, les gens de mauvaise vue, et pas seulement les jeunes techniciens de 40 ans qui font les plans de posent les panneaux.

4 - il y a autant d'accidents graves par contresens avec des conducteurs "peu âgés" (20-60 ans) qu'avec des séniors : la répartition des âges est homogène entre 18 et 90 ans.

à la fin du texte vous trouverez un lien pour accéder à un dossier plus complet. Prenez d'abord connaissance de l'explication courte suivante) 

Explication courte :

La cause des contresens est une signalisation imparfaite qui n'est pas adaptée aux conducteurs moyens ou inhabitués ou altérés. Il faut adapter les lieux et la signalisation à ces conducteurs altérés plutôt que de considérer  l'accident de contresens comme une fatalité en se retranchant sur le fait que LA seule cause est l'inadaptation ou l'altération de ces conducteurs.

Le plus souvent la pénétration en contresens se fait en entrant par erreur par une bretelle de sortie : on se retrouve donc directement sur la mauvaise voie de l'autoroute. Afin d'éviter les pénétrations par erreur par la bretelle de sortie il FAUT donc mieux caractériser et complèter les panneaux de sens interdits sur la bretelle de sortie (voir photo plus bas) car, en fait, le panneau de sens interdit est une prescription banale :

A - prescription qui bizarrement NE DONNE PAS L'INDICATION DU DANGER : il faudrait donner cette indication, c'est le principe cardinal de la signalisation qui a présidé depuis 1920 à la définition des premiers panneaux : carrefour, virage, etc.  dans le cas présent on a oublié ce principe fondamental. Il faut soit faire un panneau où l'on voit 2 voitures se heurter, ou utiliser le panneau tête de mort comme sur les transformateurs électriques, soit  expliquer en texte "vous êtes à contresens" , soit les deux : panneau + texte

B - prescription banale que l'on est habitué à trouver partout, même sur de simples parkings de supermarché ou d'école. Signalons que la DIR Ouest a fait un premier pas très intéressant en plaçant les panneaux de sens interdit sur un rectangle jaune.

Cette prescription banale ne donne donc pas d'indication sur le danger de la situation ni de conseil sur ce qu'il faut faire.

La proposition que j'ai appelé "Trou de souris" complète le panneau sens interdit par une indication sur le danger de la situation (vous êtes à contre sens) et dit ce qu'il faut faire (faites demi-tour) et aménager une mini-aire permettant à l'automobiliste de faire sa manoeuvre de demi-tour. J'ai vu en Hollande et en Californie de telles indications précises (Wrong way).

Il convient, en plus d'aménager les lieux : 1 - resserrer les accotements afin que l'on puisse placer les panneaux très près de la chaussée 2 -  rendre le panneau plus visible : assez bas et sur fond jaune afin que la signalisation  soit mieux perçue par le conducteur. Sur les autoroutes et voies express de la région de Nantes les panneaux sens interdits ont été mis sur fond jaune, comme sur la photo ci-dessous

Le trou de souris

 

Trou souris retournement texte

 

Maintenant parlons de la bretelle d'entrée.

Parfois les automobilistes prennent volontairement l'autoroute à contresens après être entrés par la bretelle normale d'entrée car ils se sont rendus compte qu'ils se sont trompés de sens. Pour éviter cela il faut d'une part les empêcher de faire cette manoeuvre (les 2 premières photos) et d'autre part mieux les informer, avant d'arriver en bout de bretelle, qu'ils sont en train de se tromper et leur donner la possibilité légale de revenir par cette bretelle (voir le croquis après les 2 photos ) :

Pour eviter ceci fleche

Img 0817 cadre colore fleche copie

D'autre part mieux les informer, avant d'arriver en bout de bretelle, qu'ils sont en train de se tromper et leur donner la possibilité légale de revenir par cette bretelle :

A - donc d'une part améliorer la signalisation : quand l'automobiliste arrive à la fin de la bretelle d'entrée, prêt à entrer sur l'autoroute, c'est là qu'il faut lui indiquer vers où il est sur le point de s'engager.

B- d'autre part, ne plus persister à maintenir, sans raison, ces bretelle d'entrée en sens unique interdisant du même coup à l'automobiliste qui s'aperçoit de son erreur de faire demi-tour car cela l'incite à prendre l'autoroute à contresens pour corriger sa direction. 

Dessin de bretelle d entree textee

Voir le dossier complet sur : Contresens 

Quel est le profil des conducteurs à contresens : Profils des conducteurs a contresens