On croit à tort que les séniors sont dangereux

On croit a priori que les séniors sont dangereux dans la circulation parce qu'ils roulent lentement : c'est faux, en fait ils roulent lentement parce qu'ils sont DEVENUS prudents car ils ont eu des amis, des voisins, qui sont morts dans des accidents, aussi parce qu'ils savent qu'on ne gagne presque rien en roulant plus vite et parce qu'ils savent que leurs facultés sont diminuées. En fait, si tous les conducteurs étaient aussi prudents que les séniors il y aurait moins d'accidents.

On croit aussi a priori que les séniors sont dangereux dans la circulation parce que statistiquement il y a plus de morts chez les séniors : oui mais ce sont souvent des piétons. D'autre part, lors d'accident de voiture, du fait qu'ils sont fragiles, ils meurent plus facilement, même quand ce n'est pas eux les responsables.

On croit aussi a priori que les séniors sont dangereux dans la circulation parce que pour relater un accident, les médias mettent d'abord en évidence le fait qu'il soit sénior, retraité ou octogénaire, alors qu'à l'inverse, pour les conducteurs entre 20 et 60 ans les journalistes indiquent LA cause : route glissante, alcoolémie, signalisation imparfaite, maladie, etc.

On croit, sans vérifier, que ce sont les séniors qui sont responsables d'accidents mortel par contresens sur autoroute. Regardez la liste ci-jointe des âges des conducteurs ayant provoqué des accidents mortels de contresens ces derniers mois cette liste est éloquente : moyenne d'âge 41 ans ! et aucun conducteur de plus de 70 ans n'a tué quelqu'un d'autre : Contresens sur 20 mois.

 

La grande préoccupation actuelle est de vouloir "remettre à niveau les séniors", or il n'existe pas de piqûre de jeunesse, on ne peut pas les changer fondamentalement. Dans ces actions on oublie qu'en fait ce sont les autres conducteurs qui ont la possibilité de pallier les déficiences des séniors en se mettant à leur niveau : vitesse, prudence, etc.

Néanmoins vous trouverez en cliquant sur Mise a niveau senior une présentation du module de formation en PowerPoint traitant, pour les conducteurs, des nouveautés du code de la route depuis 1990 ainsi que des sujets d'actualité concernant la sécurité routière et quelques situations jugées délicates. En fait ce powerpoint est utile aussi à tous les autres conducteurs.

Vous trouverez également, en cliquant sur Les seniors pietons et cyclistes des conseils aux séniors piétons et cyclistes et des conseils aux gestionnaires de voirie des villes.

Avec une fréquence persistante, des personnes qui n'ont pas approfondi le sujet relancent l'idée de supprimer le permis de conduire aux séniors qui seraient jugés non aptes à conduire par une visite médicale de contrôle. Ces personnes font ressurgir l'idée après chaque accident provoqué par un sénior, sans se renseigner de savoir s'il n'y avait pas une cause plus directe (alcool par exemple, ou vitesse, ou autre), sans penser un moment à établir le raisonnement parallèle lorsqu'un accident est commis par une personne "active" (c'est comme ça qu'on qualifie les "non séniors), par exemple un 20-30 ans : pourquoi ne pas dire à ce moment "il faut faire passer un exament de contrôle aux 20-30 ans et pour décider de leur supprimer le permis.

En fait, les visites médicales de contrôle d'aptitude pour les séniors ne sont ni nécessaires, ni souhaitables, ni possibles.

---- A -  ni nécessaire car les séniors sont prudents pour 36 raisons et en fait statistiquement ils ont moins d'accidents que les autres. Les raisons : -1- ils ne cherchent plus le plaisir de rouler vite -2-  ils ont peur quau moindre accrochage, leur famille leur interdise de conduire - 3 - ils savent eux-mêmes s'arrêter de conduire quand il le faut, et avant ils savent restreindre leurs trajets (pas loin, pas quand il pleut, pas la nuit) - 4 - car ils ont eu des amis, des voisins, qui sont morts dans des accidents,- 5 -   parce qu'ils savent qu'on ne gagne presque rien en roulant plus vite.

---- B -  ni souhaitable car -1- ils deviendraient exclusivement piétons donc plus souvent vulnérable et exclus de la possibilité d'aller au supermarché - 2 - si on  les fait passer des "contrôles", ils stresseront à l'approche des contrôles et leur santé prendra un coup, ou bien ils ne se présenteront pas et ils seront soit dans l'illégalité soit dans la situation de ne plus conduire (= A) - 3-  leur famille est le meilleur conseillé pour agir sur eux

---- C - ni possible car il faudrait contrôler tous les ans ceux qui atteignent l'âge choisi pour le contrôle, c'est à dire les 2/3 d'une génération de séniors, soit 300 000 personnes : a-t-on les médecins pour le faire, la réponse est évidente : non; déjà qu'il faut attendre 6 mois pour un RV avec un spécialiste et 4 jours pour un généraliste, et que contrôleront ils  vraiment ? certainement pas l'essentiel !

---- D - le point sur la DLMA : j'en connais, plusieurs, et je constate qu'ils n'ont pas d'accidents, ils ne circulent qu'en ville et très lentement, et de jour, mais il est vrai que même s'ils roulent très lentement en ville ils peuvent bien sûr heurter un piéton mais à 20 km/h, mais ayons toujours en tête que c'est la vitesse qui crée l'accident et qui détermine le niveau de gravité de l'accident : il y a, plusieurs fois par mois, des "jeunes" ( 18-50 ans) qui heurtent les piétons à grand vitesse et les tuent.

---- E - Les contresens sur autoroute : voir la liste ci-jointe des âges des conducteurs ayant provoqué des accidents mortels de contresens ces derniers mois cette liste est éloquente : moyenne d'âge 41 ans ! et aucun conducteur de plus de 70 ans n'a tué quelqu'un d'autre : Contresens sur 20 mois

 

B img 9291 base fabri texte

Img 6660 picto 100 ko copie

On croit a tort que les seniors sont dangereux