La sécurité des passages à niveau

Cette page est un résumé mais il vous est possible d'accéder directement au dossier complet sur Securite des passages a niveau

Beaucoup d'accidents graves, le dernier le 14 décembre 2017 : 6 enfants ou ados morts ! Combien en faudra-t-il pour que l'on ouvre les yeux sur les solutions de bon sens !

Il est prématuré de savoir s'il s'agit d'un dysfonctionnement de la barrière ou d'une erreur humaine, mais les témoins attestent en majorité que le système feu et barrière a bien fonctionné.

Le 19 décembre à 20 h le procureur précise que la plupart des témoignages confirment que la barrière était bien fermée.

 

Quoiqu'il en soit, sans aborder le problème des barrières, et sans se focaliser sur le présent accident, il est souvent constaté que le feux rouge clignotant ne soit pas respecté.

Feux rouges fixesLa principale amélioration serait de remplacer le feu rouge clignotant par un feu rouge FIXE (photo à droite) car le feu "clignotant" est mal compris par les automobilistes qui pensent que cela signifie "vous pouvez passer en faisant attention". Nous sommes en face de l'entêtement des "non décideurs" (côté infrastructures routières et côté réseau ferré) qui font beaucoup de réunions, de colloques pour discuter de comment faire entrer dans la tête des automobilistes leur système qui est contre nature plutôt que d'adapter leur système à la compréhension normale de 100% des automobilistes.

Il est évident que l'orange (qu'on appelait jaune avant) est d'une couleur très proche du rouge (voir photo en fin de texte).

Il est évident aussi que les conducteurs sont habitués à s'arrêter inconditionnellement au feu rouge fixe et a contrario à passer avec prudence si le feu est clignotant : pour eux le principal qualificatif est qu'il est clignotant.

Dans tous les autres domaines : circulation des trains, circulation automobile, métro, signalisation fluviale, ce n'est jamais le rouge clignotant qui est utilisé mais le rouge fixe.

La photo ci-dessous (comme celle ci-contre) résume trois  dispositions :

--> des feux tricolores avec ROUGE FIXE,  doublés sur potence, dans le caisson de trois feux que les automobilistes sont habitués à trouver à tous les carrefours. Si l'on craint à juste titre de mettre un feu vert dans le feu du bas, il suffit de règler pour que le feu du bas reste toujours éteint.

--> une ligne d'arrêt LARGE (50 cm), continue comme dans certains autres pays et comme le prévoit la convention de Vienne (article 27). Si l'on craint une confusion avec la ligne stop continue (en France on a toujours peur), adoptons une ligne légèrement discontinue : traits de 80 cm séparés de 20 cm.

--> un îlot longitudinal pour empêcher les voitures de passer à gauche (cette disposition est déjà souvent réalisée pour beaucoup de passages à niveau)

Dans les 6 mois, c'est à dire avant le 1er juillet 2018, il est possible d'équiper au moins les 500 passages à niveau les plus dangereux selon les quatre critères : vitesse des trains, visibilité, trafic sur la route, fréquentation par une ligne de transport scolaire.

Il suffiait pour cela de brancher les lignes de transmission qui servent au feu clignotant, sur des feux rouges fixes sur mât.

Restera à décider

 

Il faudra aussi penser aux accidents des véhicules engagés normalement (avant la sonnerie et le feu) mais qui restent bloqués sur la voie pour différentes raisons (contre-dévers, véhicule surbaissé, moteur calé, etc.). Pour cela il serait assez facile de prévoir de pouvoir alerter le mécanicien par des signalisations sur le dernier kilomètre activées par une boucle dans la chaussée de la zone du passage à niveau ou un radar.

 

Errare humanum est, perseverare diabolicum

 

Détails sur : Securite des passages a niveau

 

Pn feu fixe texte

 

Ressemblance rouge orange

 

 

 

Rouge fixe 1

Rouge fixe 2

Rouge fixe 3

Rouge fixe 4

Supprimer les causes

Comparaison clignotant fixe

Ressemblance rouge orange

Courriers sncf et rff

Feux rouges fixes