Sécurité routière : les améliorations possibles

Site tenu par Jacques ROBIN (Robin cv) ingénieur routier, expert en accidentologie. Donnez votre avis dans "contact"ou sur  jacques-marie-robin@wanadoo.fr  

Je n'ai pas la connaissace ni l'expérience pour réaliser une opération chirurgicale, je n'ai plus l'âge de pouvoir faire à pied le tour du Mont Blanc, mais je sais ce qu'il conviendrait de faire pour éviter les accidents dans les domaines de l'aménagement de l'infrstructure, de la constitution des voitures, de la réglementation et de l'éducation des enfants.

Dieu et le diable sont dans les détails, ne les négligeons pas

Dans le menu ci-contre à gauche vous trouverez d'abord :

- Le dossier brûlant de la ligne d'arrêt devant les passages piétons.

La possibilité de marquer une Ligne d'arrêt 5 m avant les passages piétons a été annoncée par Le Premier ministre le 9 janvier. Un décret est en préparationj pour en fixer les caractéristiques et les modalités d'application : il ne faut pas "se louper" car à la clé il y aa les accidents (Accidents particuliers de passages pietons) . L'évaluation de l'expérimentation faite à Rennes montre que lorsque les traits de 50 cm sont espacés de 50 cm, seulement 22% des automobilistes s'arrêtent à la ligne et que lorsque les traits sont plus serrés : distants de 20 cm, 42% s'arrêtent à la ligne, c'est mieux mais ce n'est pas encore suffisant. Il faudrait des traits plus serrés (exemples traits de 60cm distants seulement de 15cm)  ou une ligne continue comme au Portugal, Brésil, Japon, Indonésie, Chine, etc. (Photo prise ce jour : Shanghai oct 2018) . Il est aussi à craindre (chat échaudé ...) que la valeur de 5 m ne soit pas définie comme "la règle sauf impossibilité", ce serait une erreur car l'évaluation de l'expérience de Rennes a montré que la moitié des automobilistes qui s'arrêtaient empiètaient de 2 m sur la ligne et de ce fait il ne restait plus que 3 m avant le passage piéton, de ce fait si la ligne est à 3 m au lieu de 5m, il ne resterait plus rien. DES ENFANTS ET DES SENIORES VONT ENCORE MOURIR sur les passages piétons si l'on ne fait pas bien les choses.

- les accidents graves récents (derniers jours ou semaines) : analyse  et solutions

16 août 2018 sur l'A4 dans l'Aisne, un camion percute un car d'enfant arrêté sur la bande d'arrêt d'urgence.- 18 juillet près d'Avignon un poids lourd franchit la glissière centrale de l'autoroute : 3 morts - 15 juillet à Frouard un scooteriste fauche 3 enfants piétons : 3 blessés graves, 4 août Landes deux accidents mortels de piétons marchant sur la route la nuit)

- les accidents graves antérieurs (derniers mois ou années) : analyse  et solutions

- Frouard 15 juillet 2018 un scooter percute 3 enfants  3 blessés graves  - Avignon 18 juillet 2018 un camion traverse le terreplein central de l'autoroute: 3 morts - Janzé 10 juin 2018 deux pompiers tués contre arbre - Saint-Agnant 18 mars 2018 collision frontale en ligne droite : 3 morts - Tilques 26 janvier 2018 motard tué à un carrefour - Manciet 25 janvier 2018 collision car scolaire à un carrefour 27 enfants blessés - Millas 14 décembre 2017 collision entre un car scolaire et un train TER : 6 enfants morts - Merten le 22 juillet 2017: un enfant de 4 ans tué par une voiture électrique - Montcenis 1 er avril 2017 : 6 morts, jeunes, collision frontale enn ligne droite - Annemasse 11 octobre 2016  une fillette, 8 ans tué sur un passage piéton - Pas de Calais 14 novembre 2016 collision frontale entre un camion et un car scolaire - Châteaulin 8 décembre 2016 un camping-car traverse le terreplein central : 3 morts

 Puis, ensuite, dans le menu à gauche vous trouverez :

tous les sujets concernant les améliorations possibles : infrastructure, voirie en agglomération, routes hors agglomération, vitesse, véhicules, éducation des enfants, théâtre, code de la route, sécurité des piétons, des cyclistes, des séniors, et "ce qui est en vente ici" (divers supports de formation en PowerPoint).

Vous trouverez aussi les 5 bêtises tenaces actuelles ou émergentes qui sont les 5 principaux dangers mortels permanents non réglés résumés ci-après il y a des solutions de bon sens qui sont criantes et on dit aux gens qui vont mourir : "veuillez patienter".

- Bêtise N°1 : Les contresens sur autoroute. CRIONS : la raison de l'intrusion à contresens est que  la signalisation n'est pas pensée pour des conducteurs inexpérimentés ou les conducteurs altérés : il est nécessaire d'améliorer simplement la signalisation des bretelles de sortie pour signaler clairement aux automobilistes le danger qu'ils courent s'ils entrent par erreur par cette bretelle de sortie (sur échangeur ou sur aire de repos). Pour la bretelle d'entrée, signaler plus clairement où elle mène et permettre à l'automobiliste qui s'est trompé de faire demi-tour SUR la bretelle plutôt que de revenir à contresens sur l'autoroute. Il y a des solutions de BON SENS dont les principes sont connus des conducteurs, plutôt que d'inventer des solutions abracadabrantesques non affordantes. Explications détailées sur Les contresens

- Bêtise N°2 : Les accidents de passages à niveau. CRIONS – Un entêtement coupable des responsables des services des deux bords (routes et voies ferrées) à continuer à ignorer l'évidence qui est que le feu rouge CLIGNOTANT est interprété par réflexe comme "attirant l'attention sur un danger particulier" (art. R.432-32 du code de la route). Il faut adopter le feu rouge fixe, comme dans tous les autres domaines, car il est bien compris et bien respecté. Explkications détaillées sur Securite des passages a niveau

- Bêtise N° 3 : Les distracteurs visuels. CRIONS : ils sont, et vont être de plus en plus, la cause de collision frontale : on quitte la route des yeux pendant 2 ou 3 secondes quand on regarde ses SMS, son GPS (de voiture ou de smartphone) et toutes les informations inutiles données sur l'écran du tableau de bord censées être des "aides à la conduite" et qui sont en fait des  "aides à l'accident", mais les constructeurs rivalisent de façon IRRESPONSABLE, en en rajoutant tous les jours, en adoptant ces dangers comme des arguments de vente. Le code de la route devrait interdire, tout écran allumé dès que le véhicule est en mouvement, même constituant une aide à la conduite : l'explication orale est très suffisant pour le GPS et autres.

- Bêtise N° 4 : Le bruit silencieux des voitures électriques. Cet oxymore traduit bien la volonté des constructeurs et des gens de Bruxelles qui concoctent la norme, de faire en sorte que le bruit artificiel fait par les voitures électrique, pour informer les piétons de leur approche, soit suffisamment silencieux pour ne pas déranger. C'est une farce de mauvais goût : SILENCE ON TUE. Le bruit des voitures électriques est inaudible et fonctionne seulement de zéro à 30 km/h, alors qu'il faudrait  75 décibels jusqu'à 40 km/h. Si l'on veut lutter contre le bruit, commençons par le plus flagrants : la réglementation du bruit des motos, qui vont jusqu'à 100 dB ! Si vous avez été victimes de voitures électriques ou si vous êtes simplement désireux que des bonnes décisions soient prises, (associations ou individuels) contactez-moi, nous allons faire une association fédérative. Sont particulièrement concernés les aveugles, les mal-voyants et les séniors car ils ont une ouie faibles. Explications détaillées sur Les voitures electriques-

Bêtise N°5 La ligne d'arrêt à 5 mètres devant les passages piétons. CRIONS - Cette ligne évoquée le 9 janvier par M. Le Premier ministre supprimera beaucoup d'accidents mortels de piétons SI LES CARACTERISTIQUES qui seront définies par les textes sont "comme il faut", c’est-à-dire une ligne suffisamment  incitatrice à s'arrêter. Malheureusement l'histoire a enseigné que lorsqu'une erreur est à éviter, on s'y engouffre : on est en train de choisir une ligne d'arrêt qui est la même que la ligne "cédez le passage" actuelle, elle n'est pas assez incitative. On a attendu 50 ans pour faire cette ligne et on va la faire mal ! Explications détaillées sur  et sur Ligne d arret experimentation a rennes  et sur Ligne d arret

 

Après avoir évoqué ces 5 bêtises tenaces ou en gestation, accordons une attention particulière à la boîte noire car c'est actuellement la mesure la plus importante et la plus urgente à instaurer.

La première priorité actuellement : la boîte noire.

Il faut le plus vite possible rendre obligatoire pour les constructeurs d'installer une boîte noire accidentologique sur tous les véhicules neufs (voiture et motos). Une boîte noire c'est un enregistreur des données du véhicule qui, en cas d'accident, garde en mémoire les 30 secondes avant l'accident et les 30 secondes après, entre autres la vitesse. Pourquoi est-ce important et urgent ? Essentiellement parce que cela conditionne le respect des limitations de vitesse : en cas de collision frontale ou de collision en carrefour ou de percution d'un piéton, il sera possible de déterminer le degré de responsabilité de chacun des deux  véhicules impliqués dans l'accident. Premier avantage : les juges et les assurances seront en mesure de juger des responsabilités de chacun. Deuxième avantage, indirecte, sachant qu'en cas d'accident leur vitesse sera connue, cela incitera les conducteurs au respect des limitations de vitesse. On va nous rétorquer que 'ce qui concerne les véhicules dépend de l'Europe" Soit ! mais nous faisons partie de l'Europe, nous avons des français à Bruxelles, nous avons le droit de mettre un ultimatum et de dire que si on n'aboutit pas on prendra une mesure unilatérale d'exiger que tous les véhicules (voitures et motos) circulant en France après telle date devront être munies d'une boîte noire non déconnectable.

 Sachez aussi que vous pouvez acheter à la boutique (menu à gauche) 4 articles en numérique :

-- le livre "Le Théâtre d'Anastase" 26 pièces de théâtre pour enfants sur la sécurité routière-- la mallette Recta Versa pour l'éducation des enfants à la sécurité routière -- le module de mise à niveau des sénioren Power Point -- le support de formation des enseignants en Power Point

Les autres dossiers courants sont résumés ci-dessous et détaillés dans les dossiers complets accessibles dans le menu à gauche en haut .

Jr velo cadre

- Renseignements sur l'auteur. Le présent site est tenu par Jacques ROBIN Ingénieur routier, spécialiste en accidentologie routière, président de l'Institut national pour la sécurité des enfants et à ce titre spécialiste en éducation des enfants à la sécurité routière, formateur des enseignants et des animateurs sur ce sujet (plus de renseignement en se reportant au menu ci-contre à gauche ou en cliquant sur L auteur du site ). Je ne m'attache pas prioritairement aux statistiques, aux chiffres car ils sont inodores et détachés de la réalité, je m'attache plutôt au bon sens, à la réflexion, à l'analyse des circonstances de chaque accident, à mon expérience de plusieurs millions de kilomètres, à l'observation des bonnes pratiques notées dans la vingtaine de pays étrangers que j'ai visités et aux études réalisées par les experts.    Email : Jacques.-.Robin@orange.fr --  twitter : @ROBINjacques

Lieuran 65 ko cadre en 0 67- Les arbres au bord des routes :  Les arbres trop proches sont dangereux pour les automobilistes, mais les arbres aussi souffrent de cette proximité et meurent : cet arbre par exemple (à droite) était déjà très abimé depuis longtemps. Pour les routes principales : la règle officielle est que les arbres soient à plus de 4m. Sur les routes secondaires, la solution est d'abattre les arbres isolés rabougris. Pour les beaux alignements la solution est de limiter la vitesse à 60 sur des sections courtes, sur quelques kilomètres. Si les arbres sont trop proches (moins de 2,50 m) la solution glissière est inefficace et dangereuse. Si les arbres sont à plus de 2,50 m, les glissières sont possibles mais sont en général déjà posées. Dossier complet en cliquant sur Arbres et routes  ou se reporter au menu

Pp sanctuarise semicontinue 120ko-- Améliorer la sécurité des passages piétons  Dans les petites rues les passages piétons sont  nuisibles tandis que dans les artères importantes ils sont utiles mais pas assez sécurisés, donc dangereux. On peut améliorer leur sécurité par le marquage d'une ligne d'arrêt transversale BIEN visible 5 mètres avant, comme cela se fait dans beaucoup d'autres pays (cliquer sur : La ligne d arret), et par d'autres dispositions comme en premier lieu un refuge central mais aussi par la matérialisation de l'interdiction de stationner  dans les 5 mètres qui précèdent, conformément au décret du 2 juillet 2015. Notons le progrès réalisé par la suppression, dans l'Instruction interministérielle sur la signlisation routière, de la généralisation des répétiteurs de feux au bas des mats des feux rouges  Reportez-vous dans le menu à gauche en haut  ou sur : Passage pietons sancturarise 

un-des-mille-dangers.jpg-- Abaisser la vitesse à 80 km/h. La vitesse de 90 km/h est dangereuse sur les routes bidirectionnelles. L'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée présente d'importants gains de sécurité. Essentiellement les collisions frontales et les collisions contre obstacles latéraux : arbres, poteaux, fossés et têtes de buses, parapets de ponts. Pour les occupants, le choc à 80 km/h est deux fois moins fort qu'à 90 km/h (50 %). Beaucoup de routes sont truffées de panneaux 70 de façon pléthorique et disparate, provoquant des alternances agaçantes 90-70. L'abaissement à 80km/ permettra de les supprimer. Reportez-vous dans le menu à gauche en haut  ou cliquer sur : L abaissement de 90 a 80 km h 

Le rheu cycliste gilet 105ko-- Faire ralentir en agglomération : Comment réduire la vitesse et améliorer la sécurité en agglomération : le dossier que vous ouvrirez en cliquant sur le lien Tout savoir sur la securite et la vitesse en agglomeration balaye en détail toutes les solutions possibles, avec photos, par exemple les chicanes (photo ci-contre), les surélévations de chaussée (plateaux, coussins, ralentisseurs), la large bande centrale colorée, les "zones 30" dans la majeure partie des rues. Penser en priorité à  placer un refuge central sur les passages piétons existants dans les grandes rues : un passage piéton sans refuge est plus dangereux que l'absence de passage piétons. Pour assurer la sécurité, réduire la vitesse ne suffit pas s'il  y a des masques à la visibilité : bacs à fleurs et végétations dans la première bande de 2 mètres, les barrières aussi masquent les enfants.   Explications et dossier complet sur : Tout savoir sur la securite et la vitesse en agglomeration

 Img 0257 cadre 90 ko--Les pouvoirs et les devoirs des maires pour améliorer la sécurité des déplacements :  piétons, cyclistes, automobilistes. Ce PowerPoint permet de faire un exposé public à un groupe de maires :  les aménagements et mesures pour modérer la vitesse, les masques à la visibilité, les aménagements cyclables, la sécurité des piétons en traversée de chaussée, les déplacements en périphérie de l'agglomération, le quartier scolaire. Dossier sur : Ce que peut faire le maire

 

-- La sécurité des passages à niveau :  La principale amélioration serait de remplacer très vite le feu rouge clignotant par un feu rouge FIXE car le feu "clignotant" est mal compris par les automobilistes qui pensent que cela signifie "vous pouvez passer en faisant attention". Dans tous les autres domaines : circulation des trains, cpn-feu-fixe.jpgirculation automobile, métro, signalisation fluviale, ce n'est jamais le rouge clignotant qui est utilisé mais le rouge fixe. D'autres dispositions éviteraient les accidents : un îlot central séparateur, une large ligne d'arrêt transversale blanche, un système pour informer à l'amont les mécaniciens de train de la présence d'un véhicule sur la voie, réduire la vitesse des trains au droit des passages à niveau. Détails sur : La securite des passages a nivea

0-trou-de-souris-combine-un-pied-jpg.jpg- Les contresens sur autoroutes : La cause des contresens est une signalisation imparfaite qui n'est pas adaptée aux conducteurs moyens ou inhabitués ou altérés. Afin d'éviter les pénétrations par erreur par la bretelle de sortie il FAUT mieux caractériser les panneaux de sens interdits sur la bretelle de sortie  en informant mieux du danger :"vous êtes à contresens" et en rendant les panneaux plus visible : fond jaune, plus proches de la chaussée( voir photo à droite). Dans les échangeurs, la signalisation directionnelle est souvent déffectueuse, ce qui entraine les automobilistes sur des voies menant vers des contresens. Voir le dossier complet sur : Les contresens    Quel est le profil des conducteurs à contresens : Profils des conducteurs a contresens  Analyse de la proposition de loi pour sanctionner les contresens : Proposition de loi

Img 4075 w2 ombre 85 ko 1-- Les carrefours en rase campagne : Dans les carrefours en rase campagne, la priorité est en général donnée à l'une des voies soit lorsque cette voie est classée "route à grande circulation" (panneau carré jaune), soit pour les voies moins importantes l'indication de priorité est donnée à chaque carrefour. Sur la voie secondaire croisée, un stop ou un "cédez le passage" garantit théoriquement que l'usager de la voie prioritaire pourra passer sans encombre. Ayant cette certitude, il franchit le carrefour à très grande vitesse, sans pouvoir s'arrêter si, par malchance, une voiture est en train de traverser ou démare au stop juste aumoment où il passe et il y a une vingtaine de raisons pour qu'une telle situation se produise. Dossier complet dans menu ou en cliquant sur : Accidents aux carrefours prioritaires.

-- La sécurité des transports scolaires : deux types d'accidents fréquents : l'enfant qui passe DEVANT le car pour traverser après être descendu : il faut poImg 7804 w6 fusione w8 cadreur cela équiper les cars de "rétroviseurs" avant. Deuxième type d'accident : à la montée mais plus souvent à la descente, l'enfant qui traverse et se fait heurter par une voiture qui croise ou qui double le car. Les solutions : 1 - réaliser un îlot séparateur empêchant les véhicules de dépasser le bus arrêté et rendant plus visibles les enfants qui traversent et 2- mieux signaler aux automobilistes la possibilité de la présence d'enfants aux abords du bus ou traversant la route, en groupant sur le même support proche de l'arrêt (50 m) le carré bleu "bus" et le triangle "enfants"   securite-transports-scolaire.pdf

--- La circulation des cyclistes : Les aménagements cyclables : sur les grandes artères, en ville, la bonne solution est la piste séparée car elle Vannes 99ko copiesécurise bien les enfants. Le meilleur choix est la piste cyclable "mi-hauteur" type "Copenhague" (photo à droite). La solution bande cyclable sur la même chaussée que les voitures, bien qu'appréciée par les cyclistes aguerris présente des dangers en section courante et aux carrefours. Dans les petites rues, les zones 30 permettent de circuler librement sans aménagement spécial.  En ce qui concerne la protection du cycliste, en ville et à la campagne, la priorité est le port du gilet jaune (ou un vêtement clair) et le rétroviseur, et surtout pas de cale-pieds. Dans les situations à risques, par exemple les routes très circulées à la campagne, le casque est recommandé. Dossier complet dans le menu à gauche en haut

Stockholm 1-- Les pistes cyclables au niveau trottoir : Les pistes cyclables séparées de la chaussée constituent un gain de sécurité pour les cyclistes, surtout pour les enfants. Dans le cas où ces pistes cyclables sont aménagés sur les trottoirs, il convient de s'assurer que, pour éviter la gêne et les heurts, les largeurs allouées à chacun des deux types d'usagers (cycliste et piétons) soient bien différenciées : couleur et structure différente, et détectable par les malvoyants. Explications sur : Pistes cyclables et trottoirs 

 

L'éducation des enfants à la sécurité routière : Le support "Recta Versa" est un concept pratique, attractif et complet pour permettre arecta-v.jpgux professeurs ou animateurs d'enseigner la sécurité routière et de préparer l'APER. Le support est composé de 28 cartes-photos recto verso d'enfants photographiés dans la rue, concernant les 28 situations courantes de danger : d'un côté le bon comportement et de l'autre côté le mauvais : les enfants doivent choisir, puis, un CDROM joint permet à l'enseignant de réaliser une correction vidéo collective et en plus, d'autres jours une séance sur les panneaux de signalisation, une séance sur le temps de réaction, et des exercices parmi la une vingtaine proposée. Cliquer sur Presentation de recta versa  et sur Bon de commande 

10 b dscn0133 bien 90 ko-- L'enfant dans la circulation : ses limites psychologiques (sa vision, ses réactions, sont différentes de celles des adultes), les dangers (la traversée de la rue, les trottoirs encombrés, les masques à la visibilité), le quartier scolaire (quels aménagements), le rôle des parents (montrer l'exemple, ne pas surprotéger mais expliquer), la place du policier,  l'enfant à vélo (comment circuler, quelques panneaux), le Pédibus, l'éducation (méthode Recta-Versa exposée ci-dessus), les bases, le temps de réaction, le freinage. Une des situations les plus diffilement supportables pour l'enfant est la confrontation avec les voitures qui tourne en venant de l'autre rue (photo ci-contre) et qui ne laissent pas les enfants traverser alors qu'ils ont leur "bonhomme vert". Dossier complet sur : l-enfant-dans-la-circulation.pdf

 

-- Théâtre sécurité routière pour enfants : La collection Anastase vous propose le livre numérique  "Le Théâtre d'Anastase" cAnastaseomprenant 31 pièces de théâtre ou saynètes de 10 à 40 minutes avec photos, sur le thème de la sécurité routière qui ont été jouées pendant les 10 dernières années par la troupe d'enfants "les Tréteaux d'Anastase" (enfants de 6 à 14 ans) dans des salles de théâtre de grandes villes, en Bretagne et à Paris. 290 pages, 80 photos, prix 9,30 €. Ces pièces sont des comédies souvent humoristiques, parfois caustiques, de ce fait elles plaisent aux enfants. La majorité des comédies sont adaptées à tous âges mais quelques unes concernent plus les très jeunes et d'autres concernent plus les ados. Pour voir le résumé des comédies et commander, En vente en numérique : 9,30 € : Voir menu "boutique" à gauche en haut  , ou cliquer sur Le theatre d anastase

-- Des outils d'activités périscolaires concernant la sécurité routière. Je vous propose trois outils d'activité périscolaire : 1 - une pièce de théâtre en téléchargement gratuit : "La Besace" déclinée en 4 versions selon le niveau de la classe et le nombre d'enfants (de 12 à 17). Cette comédie est bien adaptée aux activités périscolaires car les temps de parole sont bien répartis entre les comédiens. 2 - Un livre numérique "le Théâtre d'Anastase" : voir explications au paragraphe situé ci-dessus. 3 - le support Recta-Versa : voir explications au 2ème paragraphe ci-dessus.

 

Policiere sur trottoir cadre-- Traité de sécurité routière à l'usage des parents et enseignants : Tout ce qu'il faut savoir sur l'éducation de l'enfant, sur la sécurité de la voirie du quartier scolaire et de la voirie en général afin d'être à même de conseiller le maire sur ce qui est bien et a contrario de rejeter ce qui est inutile - La conduite des groupes d'enfants en déplacement - Les transports scolaires - Les déplacements à vélo (le gilet jaune, comment tourner à gauche en carrefour) - Comment se prémunir contre les enlèvements d'enfants.  Dossier complet sur : traite-de-securite-routiere.pdf

 

manifestant-son-intention.jpg-- Les droits des piétons traversant.  Le décret du 12 nov. 2010 apporte des modifications : antérieurement, le conducteur devait céder le passage au piéton engagé, maintenant il doit céder le passage au piéton s'engageant ou "manifestant clairement l'intention de le faire ( photo ci-contre). On manifeste son intention par le regard vers la voiture et la posture (ne faire aucun geste !). Le décret précise aussi un point nouveau : le conducteur doit céder le passage au piéton "au besoin en s'arrêtant". Voir dossier complet sur: les-droits-du-pieton-traversant.pdf 

 

Voiture--La sécurité des voitures : La réalité du terrain et le bon sens complémentaires aux recherches en chambre : 1 - le danger des ouvertures de portières pour les cyclistes. sur la photo ci-contre est proposée pour le conducteur une porte coulissante et pour les passagers arrières, pas de portière coté chaussée.  2 - l'ergonomie des limiteurs de vitesse : on doit chercher le bouton à des endroits pas possibles, s'écarquiller les yeux pour lire la vitesse définie, etc. 3 - la standardisation du cadran du compteur de vitesses : il faudrait trouver les chiffres toujours au même endroit comme pour les montres, par exemple le 90 toujours "à midi", puis par tranches de 20 positionnés comme les aiguilles de montres, etc. Voir dossier complet sur : la-securite-des-voitures.pdf

-

 

0 christine ligne continue cadre 70 ko-- Les SENIORS  : 1 - Module de mise à niveau du code de la route pour conducteurs : C'est un PowerPoint de formation, traitant  des sujets d'actualité concernant la sécurité routière de quelques situations jugées délicates et surtout des modifications intervenues dans le code de la route depuis 20 ans, par exemple le droit de chevaucher la ligne continue pour dépasser un cycliste (décret du 2 juillet 2015). En vente en numérique : 9,30 € : Voir menu "boutique" à gauche en haut                            2 voir aussi :Les seniors pietons et cyclistes

 

B img 9291 base fabri texte--- Le danger et l'infraction de se rabattre trop vite sur autoroute après un dépassement.  Sur autoroute aucune voiture ne vient en face, on a donc LE TEMPS de se rabattre sans faire une queue de poisson. D'autre part, maintenant toutes les voitures peuvent rouler à 130 et aucune ne doit rouler à plus de 130 donc celui qui dépasse a le temps et le droit de continuer à la vitesse autorisée. Il DOIT CONTINUER et attendre pour se rabattre de pouvoir laisser 70 m (2 secondes) devant la voiture qu'il dépasse, conformément à article R.412-12 du code. Depassement sur autoroute

 

0-comportements-aux-feux-tricolores.jpg-- Les feux rouges à Shanghai : En France il est courant de constater qu'on fonce sans prudence au feu vert, paradoxalement à Shanghai la permissivité acceptée de passer au feu rouge rend les conducteurs prudents au feu vert, ils ralentissent car ils savent qu'un véhicule (surtout les scooters et les cyclistes) peut leur couper la route en passant au rouge. Une des raisons de ces passages au rouge est la très grande longueur des cycles de feux. (~2 mn) Détails sur : les-feux-tricolores-a-shanghai-enseignements-a-tirer.pdf 

 

Radar---- Les radars sont vos bienfaiteurs : Depuis l'instauration des radars en 2003, les radars ont permis de sauvegarder 25 000 vies : la vôtre peut- être, sans les radars vous ne seriez peut-être plus là aujourd'hui à lire ces lignes. Ne croyez pas ceux qui par carence de logique sont aveugles devant ces évidences et utilisent des arguments fallacieux pour vous faire croire que les radars sont nuisibles pour vous et que leur but est de récolter de l'argent. Leur but c'est la sécurité. Suite sur : Les radars sont vos bienfait

 

0 antoine bac danger 130 ko-- Les nouveaux points noirs, les nouveaux dangers Les points noirs de l'époque ont été éradiqués en majorité vers 1985. Depuis, des points noirs sont créés tous les jours : on fait de nouveaux carrefours à tourne à gauche central, des élargissement inconsidérés "mangeant" l'accotement, des fossés trop profonds,  en ville on plante des arbustes et on place des bacs à fleurs en bord de rue, masquant ainsi les enfants (photo), on fait des passages-piétons sans refuge central, on écrit des SMS : cliquer : Les nouveaux points noirs

0 vls sur trottoir 80 ko---Stationnement abusif sur trottoirs  :  Comment protéger les trottoirs :   1 - D'abord, la meilleure solution est de ne pas interdire le stationnement sur la chaussée, sinon les automobilistes stationneront leur voiture sur le trottoir : photo ci-contre où l'on voit à droite les voitures stationnées sur chaussée.    2 - des balisettes ou éléments de barrière doivent être placés, sans attendre, dès que l'on sent une tendance au stationnement : la sécurité des piétons est en jeu. Dossier complet sur protection-des-trottoirs-contre-le-stationnement.pdf 

 

Img 0257 cadre 90 ko---Les pouvoirs et les devoirs des maires pour améliorer la sécurité des déplacements :  piétons, cyclistes, automobilistes. Ce PowerPoint permet de faire un exposé public à un groupe de maires :  les aménagements et mesures pour modérer la vitesse, les masques à la visibilité, les aménagements cyclables, la sécurité des piétons en traversée de chaussée, les déplacements en périphérie de l'agglomération, le quartier scolaire. Dossier sur : Securite pouvoirs des maires 

 

Site tenu par Jacques ROBIN ingénieur routier, expert en accidentologie, président de l'Institut national pour la sécurité des enfants.Renseignements sur :   Renseignements sur l auteur du site

 

Lettre aux ministres

Robin jacques

Robin cv

Recta

Les études et opinions contenues dans ce site sont personnelles et indépendantes de tout organisme ou association

 Il vient toujours une heure dans l'histoire où celui qui ose dire que 2 et 2 font 4 est puni de mort. (Albert CAMUS - La Peste)

Tableau de bord

http://www.orthographe-recommandee.info/pros/site.png

 Passage a niveau camion