Incitation des touristes automobilistes à des dégustations de vin

Le Ministre des affaires étrangères et du tourisme, Laurent FABIUS, a été nommé "homme de l'année" par la Revue des vins de France pour avoir fait de l'oenotourisme (visite de vignobles, dégustation, ...) un pôle d'excellence pour le tourisme à l'horizon 2020. Alors que l'alcool est la deuxième cause d'accident, après la vitesse, et que le nombre de morts a augmenté en 2014, on incite les touristes qui passent en voiture à déguster le vin en passant.

Encore un grand pas en arrière

Commentaires (1)

HENRY
blog perso en cours d'étude (motards, piétons, cyclistes, chauffeurs professionnels, automobilistes ...)

Je suis d'accord avec cet article, certes assez ancien, mais l'oenotourisme s'est encore développer; nous savons tous en France apprécier un bon vin, et soyons honnêtes avec nous mêmes, ne nous cachons pas la face, si je déguste un verre, le producteur m'en fera goûter un ou deux verres de + , que je boirais par curiosité, participation, effet de groupe, et pour le plaisir aussi "gustatif"...
Tout ceci fait fonctionner notre économie française, favorise le savoir faire français de nos viticulteurs, et c'est très bien comme ça; en revanche, cela doit être organiser avec des prix "familiaux" qui permettent de partager le vin, le pain, le fromage, ou que sais je encore, avec une obligation d'hébergement à prix raisonnable, ou carrément proposer un forfait demi journée, soirée et nuitée, afin que tout cela se passe dans les meilleures conditions de sécurité pour tous !

Ajouter un commentaire