Passage 2015 à 2016

L'année 2015 a été en même temps fructueuse sur quelques avancées et en même temps négative, par la dégradation globale de la sécurité et du fait que des sujets importants n'ont pas été traités ou concrétisés. Comment peut-on améliorer et quels sont les sujets principaux à traiter d'urgence en 2016 ?

Ci-après : les explications résumées

 

Qu'avons-nous gagné en 2015 ?

Entre autres la concrétisation par le décret du 2 juillet et l'arrêté du 23 septembre de réflexions lancées dans les quelques années et quelques mois précédents concernant les piétons et les cyclistes et les dispositions du décret du 24 juin concernant l'alcoolémie et le téléphone

Que pouvons-nous maintenant faire de mieux sur les sujets traités par les textes ci-dessus ?

-- Sur le durcissement des sanctions pour stationnement sur trottoir il est nécessaire de réaliser une campagne d'information vers les automobilistes et vers les maires.

-- Il est nécessaire, comme c'est en général le cas pour les lois, de fixer une date limite, par exemple 1er janvier 2018, pour supprimer les places de stationnement marquées dans cette zone de 5 mètres.

-- La suppression de la "généralisation" de la répétition des signaux tricolores circulaires a été remplacée par la "possibilité" de la répétition des signaux tricolores circulaires. C'est bien, il serait bien de dire, comme cela se fait pour toutes les mesures nouvelles, qu'un délai de 5 ans est défini pour leurs suppressions.

-- La ligne transversale matérialisant le sas cycliste a été malheureusement reconduite en tireté fin : T'2 – 15 cm beaucoup trop fin, beaucoup trop mince, cette ligne est très peu visible et très peu respectée. L'arrêté du 23 septembre aurait  pourtant  été l'occasion d'adopter une ligne plus visible : si l'ont craint (à tort) que les français seraient déroutés paru une large ligne continue utilisée dans tous les autres pays, une solution habile serait une ligne semi- continue (80 cm - 20 cm) et assez large (autour de 50 cm

-- L'interdiction de l'oreillette pour téléphoner. Puisqu'il est prouvé et connu de tous que le fait de téléphoner en conduisant est dangereux car cela mobilise une part importante de l'attention, pourquoi limiter l'interdiction au "tenu en main" et à l'oreillette ? ". Il est urgent de remodifier le code sur ce point afin d'interdire tout usage du téléphone, audible ou manipulé par le conducteur, quitte à fixer assez loin la date limite de vente et la date limite de l'utilisation.

Quels sont les principales priorités non abordés ou non concrétisés en 2015 ?

Je me limiterai à trois améliorations importantes et urgentes :

-- L'adoption généralisée de la boite noire accidentologique.  En cas d'accident, elle permettra aux juges et aux assurances de connaitre la vitesse d'approche des véhicules impliqués et d'attribuer les responsabilités.

-- La limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes bidirectionnelles.

Des expérimentations sont en cours sur quelques routes nationales mais le faible kilométrage. Il est incontestable que les collisions frontales et les chocs contre obstacles latéraux sont plus évitables et moins violents à 80 km/h qu'à 90 km/h (53% d'après mes calculs : cliquer sur L abaissement de 90 a 80 km h ),

-- La ligne d'arrêt 5 mètres avant les passages piétons.

Le décret du 2 juillet 2015 a interdit le stationnement 5 m avant les passages piétons, reconnaissant ainsi la nécessité d'éviter le danger de masquer la visibilité entre les conducteurs et les piétons qui traversent. Il faut aller plus loin dans cette amélioration de la visibilité : beaucoup d'accidents mortels de piétons sont causés par un véhicule qui dépasse une première voiture qui vient de s'arrêter pour laisser traverser un piéton mais qui masque le piéton du fait qu'elle s'est arrêtée tout près du passage.  Il serait hautement souhaitable que la prochaine modification de l'Instruction interministérielle sur la signalisation routière ajoute la recommandation de "réaliser cinq mètres avant les passages piétons, surtout ceux situés dans les rues à forte circulation, une ligne transversale de 50 cm de large".

Voeux 2016